Trouvailles #1

Trouvailles #1


Parce que des trucs chouettes on en trouve tous les jours et qu’il serait bête de ne pas les partager 🙂

La crème URIAGE Bariéderm

Si toi aussi tu fais partie de la tram Cuisses-qui-frottent alors ceci devrait grandement t’intéresser. J’ai découvert cette référence de crème sur des forums et blogs destinés aux personnes obèses mais, comme chacun sait, avoir un IMC tout à fait normal n’équivaut pas nécessairement à un tight gap, loin de là, je dirai même. DONC oui, j’ai les cuisses qui frottent, pas beaucoup beaucoup, mais suffisamment pour avoir mal si je ne fais pas attention à la longueur des vêtements que je porte, ou que j’oublie de me tartiner de cette délicieuse crème URIAGE Bariéderm.

Cette crème est décrite comme isolante et réparatrice, destinée pour les peaux à fissures et crevasses mais entre nous, pour les cuisses qui frottent, elle est parfaite. La texture est surprenante, aqueuse et grasse en même temps ce qui rend l’application pas super agréable mais franchement cela ne dure pas très longtemps. On s’en met pour se protéger, pas pour un soin bien-être et relaxation.

Quand il fait chaud et que je transpire, l’effet isolant est efficace pendant 3 bonnes heures d’activité physique. En utilisation « civile » avec une jolie robe d’été, ça tient la journée !

Le gros tube coûte environ 8€, ce n’est pas grand chose en regard du service rendu.

La brassière à ceinture cardio intégrée Kalenji

Pour faire simple, je ne comprends pas pourquoi toutes les marques de brassières de sport ne proposent pas une telle option. C’est tellement pratique et confortable ! (D’après mes recherches, il y a Salomon qui en propose un modèle similaire, mais c’est tout).

En gros, la bande élastique de soutien de la brassière inclut les électrodes destinées à l’ émetteur cardio. En images :

le capteur (écartement « universel » des fiches) se clipse très simplement, comme sur une ceinture normale !

Les + :

  • le tout-en-un est VRAIMENT appréciable : confort, praticité.
  • Résiste bien à l’utilisation intensive et donc aux lavages (machine 30/40°). Je tourne avec deux exemplaires depuis un an et cela n’a pas bougé.
  • Confortable et bon maintien (bon, en même temps je n’ai pas une poitrine opulente…)
  • le prix : une vingtaine d’euros je crois.

Les – (qui ne me concernent pas tous, mais peuvent vous concerner :)) :

  • Taille super super petit . J’ai du prendre la plus grande taille disponible : L. Dans la vie civile je fais un 38/90B, je ne pensais pas être « LARGE » 😀
  • Système disponible uniquement sur un type de brassière. Il faut aimer les brassières « toutes simples » (sans padding, cela peut poser des problème de pudeur à certaines :)) et seulement deux coloris, pas très funky (gris chiné-rose et noir)

Le short 5.5 pouces (14 cm)

Je ne me sens jamais très à l’aise dans des shorts très courts, surtout quand je cours à Paris. La sylphide aux jambes interminables, ce n’est définitivement pas moi !

J’ai bien quelques shorts courts avec cuissard un poil plus long intégré, mais il faut avouer qu’on a vite chaud avec deux couches au lieu d’une (et je ne sais pas pour vous, mais chez moi, le cuissard finit toujours par remonter au bout d’un moment…)

BREF. J’ai cherché des shorts de course légers, courts, mais pas trop. Et j’ai bien galéré. J’ai cherché longtemps, longtemps.

j’ai même cru trouver le modèle de mes rêves chez décathlon (voir photo 2), mais il a lamentablement échoué à l’épreuve du test grandeur nature : il remontait entre le cuisses. Next !

Et puis j’ai trouvé chez Asics les shorts dits « 5,5 pouces » (5.5 inch), ça veut dire que la longueur d’entrejambe est de 14 cm, cette géniale et parfaite longueur est déclinée dans plusieurs gammes et collections.

disclaimer : les photos suivantes ont été réalisées sans trucage, on y voit donc du vrai gras et de la cellulite certifiée 100% conforme.

Comme on peut le voir, tout est une question de quelques centimètres….

  1. ASICS 5.5 Fuzex. mon préféré du monde entier. En plus le motif est joli. Il ne remonte pas du tout.
  2. GAP Fit 2-in-1 shorts. Pas mal, mais cuissard intégré = chaleur.
  3. ASICS 5.5  avec culotte intégrée (Je n’ai toujours pas compris l’utilité, mais soit.) J’ai trouvé ce modèle en promo, sans doute une fin fin fin de série car je ne le retrouve nulle part sur internet. Je ne rachèterai pas de modèle avec culotte intégrée, cela me scie l’aine ! et ça fait des marques disgracieuses sur le fessier…Je le porte quand même sur des petites distances car il est très très très léger.
  4. DECATHLON KALENJI Run Dry.  Echec, joli mais importable en courant. Il remonte entre les cuisses.

+ There are no comments

Add yours